Travailler & étudier

Baud-Chardonnet est situé à mi-chemin entre le pôle économique EuroRennes et sa gare entièrement renouvelée et reliée à la LGV, le campus universitaire de Beaulieu et la Technopole Rennes Atalante.


Des lignes de bus à haut niveau de service connectent déjà le quartier au reste de la ville pour lui offrir un cadre de travail propice au développement des activités économiques et de recherche.

 

A proximité de la gare TGV, à 1h25 de Paris, Baud-Chardonnet est un quartier où il fait bon étudier et travailler, les pieds dans l’eau, ou presque.

 

Le Campus créatif et la résidence jeunes Colibri

Fort de ses 300 étudiants, des 218 logements de sa résidence et de la qualité des formations qu'il propose, le Campus créatif y a pris place à la rentrée 2019, dans un ensemble architectural emblématique, généreusement ouvert sur le quartier, son parc et sur le fleuve. Le Campus créatif intègre des studios, plateaux de tournage et un auditorium / salle de cinéma. Autant d'outils que l'établissement souhaite partager avec les professionnels locaux.

 

Depuis janvier 2020, l’association Les Amitiés Sociales accueille des jeunes aux profils divers au sein des 134 logements de la résidence Colibri située en cœur de quartier. Animés par la volonté de participer à la dynamique de quartier de Baud-Chardonnet, les résidents s’engagent dans des actions à découvrir prochainement.

 

Les labos de l'université

En rive nord de la Vilaine, le secteur de l’université est le second pôle d’aménagement intégré à ce grand projet de renouvellement urbain. Adjacent à un parking-relais, il est destiné à accueillir de nouveaux bâtiments de recherche, d’enseignement, de logement et de restauration.

Le campus de Beaulieu y trouvera l’espace nécessaire pour accompagner le développement de ses activités et engager une rénovation en faveur de l’environnement et des économies d’énergie.

Industries et associations culturelle et créatives

Les activités, dont certaines préexistaient, s'y développent également : JPL Films, présent sur le site de longue date, profite depuis février 2020 de locaux plus vastes et confortables dans les anciens bâtiments réhabilités de l'Entreprise Chevet.

Les associations et collectifs artistiques ne sont pas en reste, Le Village d’Alfonse et l’Elaboratoire, acteurs historiques du quartier ont été rejoint en 2019 par Ars Nomadis.

Une centralité commerciale

A la rentrée  2020, de nouveaux commerces et services ouvriront pour former une centralité commerciale ouverte sur la future place publique et la rambla. Pour compléter l’offre commerciale, une moyenne surface alimentaire s'y implantera d’ici 2024.

 > Vous souhaitez implanter un commerce ou restaurant à Baud Chardonnet ?

Vous pouvez contacter :

- Le Groupe Chessé - m.ferry@groupechesse.fr ou

- Territoires Publics - isabelle.gasc@territoires-rennes.fr

Vous avez été très nombreux à participer à la consultation sur le nom du futur pôle commercial du quartier. Très imaginatifs aussi. Ce sera finalement le «Petit Baud».

Un nom qui dit bien la filiation au quartier de toutes les activités qui s’installeront autour du château d’eau, le long de l’avenue Semprun et de la rue Berthe Savary.

La brasserie La Rescousse devrait ouvrir en mai - si les conditions sanitaires le permettent.

Une pharmacie et un cabinet de kinésithérapie sont annoncés pour fin 2021 - début 2022. Une boutique de sports-loisirs et un café-librairie sont à l’étude. Un magasin alimentaire spécialisé (300 m²) est également prévu en complément de la moyenne surface alimentaire. Et la boulangerie ? Pas encore mais les candidatures sont ouvertes pour les porteurs de projet.

 

A terme, des activités variées le long des voies ferrées

En bordure des voies ferrées, une longue parcelle de terrain est réservée à la réalisation de bâtiments à vocation tertiaire et/ou artisanale. Des entreprises installeront leurs activités dans des immeubles de bureaux, tout près de la gare et du quartier EuroRennes desquels ils seront reliés via "l'Axe des gares".

 

Au total, Baud-Chardonnet a une capacité d’accueil de 90 000 m² de surfaces tertiaires et universitaires  ainsi que 8 500 m² de commerces et activités diverses.